Accueil/Environnement/Bactéries et moisissures/Moisissures et effets sur la santé
Moisissures et effets sur la santé 2017-07-12T14:34:55+00:00
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Contactez-nous

Moisissures et effets sur la santé

effets sur la santé

effets sur la santé

Selon un rapport du Groupe de travail sur les champignons dans l’air des maisons de Santé Canada1, et deux études canadiennes récentes2,3 , l’humidité élevée et la présence de champignons (moisissures) et leurs toxines, peuvent entraîner les problèmes de santé suivants chez les humains :

  • symptômes des voies respiratoires : toux, crachats, irritation du nez et de la gorge, écoulement nasal, éternuements, respiration bruyante (wheezing), difficulté respiratoire, douleurs thoraciques;
  • allergies respiratoires : rhinites, alvéolites, bronchites, asthme, pneumonites d’hypersensibilité
  • symptômes non respiratoires : irritation des yeux, lésions et infections des tissus;
  • allergies cutanées : irritation de la peau, dermatite;
  • effets toxiques généraux, fièvre, frissons, maux de tête nausées, vomissements, diarrhée, déficiences du système immunitaire, fatigue, perte des cheveux.

Ces effets toxiques sont dus à diverses substances produites par les champignons : les propagules ou spores servant à la reproduction du champignon, les mycotoxines ou substances chimiques associées aux spores et les substances chimiques volatiles ou vapeurs détectées à leur odeur caractéristique de moisi. Les risques à la santé sont également reliés à la présence d’autres micro-organismes qui vivent et se multiplient très facilement en milieu humide tels les bactéries ainsi que les acariens (très petits animaux à peine visibles à l’oeil nu de la classe des arachnides).

Les deux études canadiennes2,3 concluent donc que l’exposition à l’humidité et aux moisissures dans les résidences constitue un facteur de risque important dans les maladies respiratoires au Canada, d’autant plus que 38% des résidences étudiées présentaient des signes d’humidité et de moisissures

  • Tobin R.S. et al. (1987). Signification de la présence de champignons dans l’air intérieur des édifices – Rapport d’un groupe de travail. Préparé par Santé Canada Groupe de travail sur les champignons dans l’air des maisons. Revue canadienne de santé publique, 78: S15-S32
  • Dales R.E., Burnett R., Zwaneneburg H. (1991). Adverse health effects among adults exposed to home dampness and molds. American reveiw of respiratory disease, 143 : 505-509
  • Dales R.E., Zwaneneburg H., et al. (1991). Respiratory health effects of home dampness and molds among canadian children, American journal of epidemiology 134 (2) : 196-203
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.